Camp de prisonniers de guerre de Quedlinburg

Accueil

 

Le camp

L'arrivée

La vie au camp

L'intérieur

La monnaie

La nouriture

L'hygiène

Les corvées

La correspondance

Les Loisirs

Relations entre prisonniers

La maladie

La mort

 

Les gardiens

 

Les prisonniers

Les nationalités

Portraits

Liste patronymique

 

Le journal de camp "Le Tuyau"

 

Le rôle économique du camp pour la ville

 

Galerie photos

 

Remerciements

 

Où chercher?

 

Contact

Les gardiens

Un gardien

Généralleutnant Geldern-Crispendorf

 

La Kommandantur (le commandement) d'un camp était composée:

- d'un Generalleutnant ou Kommandant. Il s'agissait à Quedlinburg,   à partir de juillet 1915, du Generalleutnant (général de division) Georg Dietrich Nikolaus Geldern-Crispendorf (°1855 - + 1939).

 

- de l'adjoint du Kommandant (major ou capitaine)

 

- des Posten (sentinelles) et des Wache, (gardiens)

 

Afin d'administrer un si grand nombre de prisonniers, il a fallut inventer un système qui permettait de les différencier.Numéro 20B

 

Au départ chaque prisonnier avait, accrocher à sa poitrine, le numéro de sa baraque. Sur la photo ci-contre, nous voyons un prisonnier qui appartient à la baraque 20B (4ème compagnie).

 

 

Plaque matriculaire

 

 

Mais, cinq plaques en fer portant un numéro (composé de cinq chiffre) ont été exhumées.

 

Soldats anglais et russes

Selon ce que nous pouvons voir sur les photos d'époque, la plaque se portait sur le couvre-chef.

 

 

 

 

 

© Davye CESBRON

contact@camp-de-quedlinburg.fr